article, citoyen, sophie

Tous ensemble pour un impact citoyen encore plus fort : chacun d’entre nous possède un vrai trésor d’aide et de solidarité

Voilà, c’est fini. La journée Cheers c’était le 13 juin et c’était vraiment bien. On nous avait promis qu’on allait nous mettre le coeur à l’endroit et la tête à l’envers. Quelques jours après, je peux dire : promesse tenue ! ça fait du bien de participer à une journée comme ça. La grande salle de la cité des échanges à Marcq- en-Baroeul s’est transformée en world café : des tables rondes sans table, des installations accrochées au plafond faites de roues de vélo et de cintres sur lesquels étaient présentés des vêtements floqués aux couleurs de Cheers, une scène qui donne la banane. 

Cheers, c’est d’abord un état d’esprit

Dans la communauté Cheers, tout le monde se tutoie. Cela peut être parfois déroutant, car ce n’est pas dans les habitudes de tous. Et puis, chez Cheers, on ne sait pas à qui on parle professionnellement. Par exemple, on sait que l’on parle à Sophie Mayeux de CRAZY! (c’est écrit sur mon badge), mais l’on ne sait pas si je suis directrice générale ou assistante (personne ne sait quelle suis toute seule… bon maintenant, vous le savez). Et ça mine de rien, ça fait tomber beaucoup de barrières et ça rend audacieux pour entrer en relation. Dans la communauté Cheers, les gens sont souriants, curieux, attentifs, bienveillants et surtout, ils rient, oui ils rient beaucoup.

Une matinée inspirante

Le matin, je participe à une table ronde animée par Teddy de la société TYMATE. Il nous raconte comment il est capable de prototyper une application numérique en 5 jours, et comment ce mode de gestion de projet peut s’appliquer à tout type de projet.  Il s’agit de la méthode SPRINT de Jake Knapp (il existe d’un livre qui va devenir ma nouvelle bible de gestion de projet).

La première étape est COMPRENDRE : quelle est la vision commune du projet, le cap ? La deuxième étape est DIVERGER : quelle sera l’expérience la plus agréable possible ? Quelle est l’idée la plus folle ? La troisième étape est CONVERGER : il s’agit de redescendre sur Terre et de prendre en considération les contraintes du projet. La quatrième étape est PROTOTYPER : on crée une interface que l’on va pouvoir faire TESTER à l’utilisateur final. C’est la cinquième étape. Ensuite vient le temps de la déclinaison du plan d’actions en mode projet. Il est ici question de redonner le pouvoir aux idées et au sens. Une vraie révolution culturelle se profile à l’horizon pour certaines entreprises, car cela implique de grands changements de postures. 

Deuxième temps fort de la matinée, une conférence qui vous met à coup sûr la tête à l’envers. Monte sur scène un joyeux luron, bretelles et lunettes rondes, une vraie dégaine à la Norbert Dragonneau (en beaucoup moins timide). C’est Vincent Regnier, ingénieur qui après un parcours classique en entreprises a décidé de s’intéresser au cerveau et plus particulièrement aux mécanismes de la mémoire. Il nous explique comment créer un pont entre nos deux cerveaux pour mémoriser, apprendre, stimuler notre créativité. Le secret est de se raconter des histoires. Il nous a raconté une histoire incroyable en utilisant la technique du palais de la mémoire. Son palais est son village natal : il a inventé une histoire qui lui a permis de mémoriser les prénom et nom de 100 personnes qui étaient dans la salle. « Parce que la mémoire est un art qui appelle le talent. » (Vincent Regnier – penseur disruptif – Hippocamp.)

Une après-midi en action

L’après-midi, je suis actrice au cours de deux tables rondes très différentes. Etre acteur, apporter des solutions, donner son avis, échanger et confronter les points de vue, c’est ça aussi Cheers. 

Première table ronde animée par deux actrices de la RSE chez Cofidis. Elles nous courageusement  demandent comment Cofidis peut être un acteur reconnu de la RSE. Question qui soulève les passions. Le débat s’engage vite autour du sujet de l’image du crédit à la consommation et des actions à mener pour changer de regard sur cette activité. Beaucoup d’idées aussi sur les actions à mener quant à la prévention financière en général, des idées de produits solidaires… On aurait pu continuer encore longtemps à  discuter.

Deuxième table ronde sur un sujet totalement différent.  Il s’agit à présent d’aider une compagnie de théâtre à définir ses cibles de spectateurs, son ambition, ses actions de communication, les canaux sur lesquels parler d’elle… On rêve avec eux de les emmener en haut de l’affiche d’un théâtre parisien puis en tournée internationale ! 

Une soirée rock pitch and pop

La journée s’est terminée par une soirée rock pitch pop animée par Fred’o. Le principe : Fredo met une ambiance de feu, on chante, on danse, le public est bien chaud, 7 personnes viennent pitcher leur projet pour donner envie au public d’y contribuer. Des projets fous comme celui de repeupler un village déserté dans le Perche, des projets de coeur, comme celui de faire collaborer le monde des valides et celui des handicapés, des projets éducatifs comme celui d’ouvrir une école où l’on apprend différemment. J’ai choisi de m’impliquer dans le projet de lycéens qui ont décidé de lancer une application pour intégrer les nouveaux arrivants dans un lycée et éviter l’isolement. 

J’ai tout aimé dans cette journée. Les sourires, les partages, les idées, les rires, les rêves, la diversité, la facilité avec laquelle nous nous sommes mis en relation les uns les autres, l’énergie, l’audace, l’envie de contribuer, la coopération. J’ai trouvé très intéressant d’expérimenter le fait que l’on peut tous apporter notre contribution même à des sujets qui nous semblent loin de nos préoccupations ou bien sur lesquels on pense a priori ne rien pouvoir apporter. Nous pouvons tous nous enrichir de quelque chose les uns les autres. Nous pouvons tous nous aider les uns les autres. Nous avons tous de précieux talents et compétences à mettre au service de la société. Essayez un jour, vous verrez ça donne un sens au quotidien, ça fait du bien, et ça donne envie de déplacer des montagnes ! Vous êtes prêts ? Alors n’oubliez pas de télécharger l’application Join Helpers, l’application qui vous aide à aider les autres.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s